fbpx

Cameroun Actuel

Attaque meurtrière à Bamenda : deux gendarmes tués, un policier blessé

Bamenda - Crise anglophone

Une attaque brutale a frappé les forces de défense à Bamenda, liée à des activités terroristes selon la Gendarmerie nationale. L’embuscade, survenue vers 20 h 30, a ciblé le poste mixte Mil 7 à Mankon, où trois éléments des forces étaient à proximité pour se restaurer. Des hommes armés munis d’AK-47 ont ouvert le feu de manière soudaine et meurtrière sur ces éléments, entraînant des pertes tragiques.

Le bilan est lourd côté des forces armées : deux gendarmes ont perdu la vie dans cette attaque. Il s’agit des gendarmes ATANGA Gédéon Muluh et VZIGA GARAWA Daniel, tous deux en service à l’escadron 90 de Bamenda. Un policier, le Gardien de la Paix 2e grade NGOUTOU Martin, en service au GMI Bamenda, a également été blessé et transporté en soins intensifs à l’hôpital régional de Bamenda. Un fusil a été emporté par les assaillants. Les corps des gendarmes ont été déposés à la morgue de l’hôpital, tandis qu’une enquête est en cours au Groupement de la Gendarmerie Territoriale de Bamenda.

Cette attaque tragique s’inscrit dans une série d’incidents similaires récents dans les régions anglophones du Cameroun. Il y a eu des pertes antérieures à Ekok, où deux membres des forces de défense ont perdu la vie, et à Matouke, où des éléments en détachement mixte ont également été pris pour cible par des présumés sécessionnistes.

Ces attaques soulignent la persistance des défis sécuritaires dans certaines zones du pays et le danger continu auquel sont confrontés les membres des forces de défense en opération dans ces régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi