fbpx

Cameroun Actuel

Apurement des droits du personnel de santé : vers une réponse aux revendications après le Mouvement « On a trop supporté-Santé »

Des responsables du ministère de la Santé publique ont annoncé, lors d’une réunion à Yaoundé le 11 avril dernier, les avancées concernant le paiement des rappels des salaires et des avancements du personnel de santé, répondant ainsi aux revendications exprimées notamment lors du mouvement « On a trop supporté-Santé » en mars 2022.

Selon les informations diffusées par le ministère de la Santé publique sur les réseaux sociaux, les rappels des prises en charge salariales de l’exercice 2023 seront entièrement payés d’ici le mois de juillet 2024. De plus, environ 8500 membres du personnel bénéficieront de leurs rappels d’avancements d’ici la fin de l’année, représentant une incidence financière évaluée à 4 milliards FCFA.

Ce paiement des droits fait suite aux demandes émanant du personnel de santé, dont le mécontentement s’est manifesté à travers le mouvement « On a trop supporté-Santé ». Les travailleurs revendiquaient notamment le reversement du personnel contractuel à la fonction publique, ainsi que le paiement des droits non logement, des avancements, des frais de relève, des allocations familiales, et d’autres aspects relatifs à la gestion de carrière.

Face aux menaces de grève dans les hôpitaux, le gouvernement s’est engagé à apurer la dette due au personnel de santé. Dans le cadre de cette démarche, une récente concertation des responsables des ressources humaines du ministère a révélé qu’un milliard de francs CFA est désormais alloué chaque mois pour les rappels de prises en charge salariales, d’avancements et d’autres prestations.

Cette initiative témoigne de l’engagement du ministère de la Santé publique à répondre aux préoccupations du personnel de santé et à garantir un traitement efficace des dossiers en attente, évitant ainsi les retards dans les paiements et contribuant ainsi à apaiser les tensions au sein du secteur de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi