fbpx

Cameroun Actuel

André Onana : « je suis avant tout le gardien de but. Je dois sauver des ballons »

André Onana est enthousiaste, confiant et concentré, alors qu’il se prépare à disputer son premier match de UEFA Champions League avec Manchester United. L’international camerounais a atteint la finale de la compétition la saison dernière avec Inter Milan. Il est prêt à aider son nouveau club à affronter le Bayern Munich en déplacement.

Onana était assis aux côtés de son manager Erik ten Hag lors de la conférence de presse d’avant-match mardi soir. Il a répondu aux questions sur ses qualités, sa relation avec Harry Maguire et la possibilité de jouer la Coupe d’Afrique des Nations en janvier…

André, vous avez pris un bon départ à Manchester United. Les supporters admirent votre passion. Est-ce important pour vous ? Par ailleurs, avez-vous eu des attentes supplémentaires après avoir remplacé David De Gea, l’un des joueurs les plus établis à Manchester United, que certains qualifieraient de légende du club ? Avez-vous bien géré cela ?

André Onana : « Je suis un joueur passionné et j’exige beaucoup de mes joueurs et de mes défenseurs. Mais comme je l’ai toujours dit, nous sommes dans le même bateau. Faire partie de ce grand club est quelque chose de formidable. Manchester United est un club extraordinaire, c’est énorme. Je suis heureux d’être ici. Remplacer David n’est pas quelque chose de facile. J’essaie de faire de mon mieux, bien sûr. Le début de saison n’est pas ce que nous souhaitions. Mais nous pensons que les choses vont s’améliorer, que la situation va changer. Et je suis très confiant. Je sais que tout ira bien.

Vous avez déjà parlé des exigences que vous imposez à vos coéquipiers. On parle encore beaucoup de l’incident ou de la dispute avec Harry Maguire à Las Vegas. Je crois que c’était lors de votre premier match avec le club, lorsque vous avez réagi à une erreur qu’il avait commise. Êtes-vous surpris de l’ampleur que cela a pris ? Est-ce que vous êtes comme ça, que vous réagissez si vous pensez qu’un coéquipier a fait une erreur ?

André Onana : « Non, Harry est un très bon gars. J’ai de bonnes relations avec lui. J’ai même parlé avec lui ce matin avant de partir pour Munich. Et ce qui s’est passé là-bas, je l’ai déjà expliqué tout de suite après le match. Je ne pense pas qu’il faille accorder de l’importance à ce qui s’est passé. Nous sommes de grands garçons et ce qui s’est passé sur le terrain reste sur le terrain. J’ai une bonne relation avec Harry ».

Andre, nous savons que vous êtes réputé pour jouer depuis l’arrière. En tant que gardien de but, vous êtes très à l’aise sur le ballon. Mais dans quelle mesure est-il important pour vous de montrer que vous êtes plus que cela ? Vous êtes un bon stoppeur de tirs. Vous êtes bon sur les centres. Vous maîtrisez la surface de réparation. Trouvez-vous cela frustrant et pensez-vous que vous devez aussi prouver que vous n’êtes pas seulement bon avec vos pieds, mais que vous êtes plus que cela ?

André Onana : « Je ne pense pas être ici grâce à mon habileté balle au pied ! Mon histoire parle pour moi. Mais comme je le dis toujours, le plus important, c’est l’équipe. Nous sommes ici pour gagner et je dois m’adapter à l’équipe. Si l’équipe a besoin que je sois bon avec les pieds, je le serai. Si l’équipe joue avec un bloc bas ou si nous jouons plus haut, selon la situation, je suis avant tout le gardien de but. Je dois sauver des ballons. C’est pour cela que je suis ici. Et nous devons tous nous montrer à la hauteur. Comme je l’ai dit au début, nous n’avons pas bien commencé la saison. Mais je suis convaincu que tout va rentrer dans l’ordre. Je suis impatient d’être à demain, c’est un match important pour nous. C’est un match clé. Quand je vois comment l’équipe travaille, comment nous avons travaillé cette semaine, je suis très confiant et très excité.

Félicitations pour votre participation à la Coupe d’Afrique des Nations avec le Cameroun. Je me demandais si vous saviez déjà ce que vous feriez si vous étiez appelé ?

André Onana : « Si je suis appelé ? Nous ne savons pas si je serai appelé, donc nous ne pouvons pas parler de choses que nous ne connaissons pas. Nous ne pouvons donc pas parler de choses que nous ne connaissons pas. Nous verrons ce qui se passera dans le mois à venir. Mais nous sommes ici pour jouer contre le Bayern Munich. C’est un match important pour nous et le plus important est de nous concentrer sur le match de demain (mercredi, Ndlr).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi