fbpx

Cameroun Actuel

André Onana hésite à participer à la CAN 2023 : tensions avec la Fécafoot

À quelques jours du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023, le gardien de but camerounais, André Onana, attire l’attention pour sa possible absence au sein de l’équipe des Lions Indomptables. Des tensions persistantes entre le joueur et la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) soulèvent des doutes quant à sa participation à cet événement majeur du football africain.

Selon des rapports relayés par Actucameroun et la presse italienne, les relations entre Onana et la FECAFOOT restent tendues. Des rumeurs de discordes entre le gardien et le président de la FECAFOOT, Samuel Eto’o, alimentent cette situation préoccupante à quelques semaines du début de la compétition.

Ces tensions sont apparues suite à des différends persistants, rappelant les problèmes survenus lors de la dernière Coupe du Monde. La presse rapporte que malgré cette situation délicate, le nom d’André Onana figurerait dans la liste des joueurs retenus pour la CAN, selon les décisions du staff technique, même contre la volonté du joueur.

Toutefois, des informations font état des hésitations d’Onana à prendre part à la compétition continentale. Actuellement en difficulté avec Manchester United, son club, Onana aurait des craintes quant à sa participation à la CAN, craignant de compromettre son statut au sein du club anglais.

Cette situation soulève des interrogations quant à la présence effective du gardien de but lors de la CAN. Le règlement stipulant qu’André Onana serait tenu de rejoindre la sélection nationale sous peine de ne pas pouvoir jouer pour son club durant cette période de la compétition africaine.

Cette incertitude quant à la participation d’Onana à la CAN 2023 suscite des interrogations sur l’avenir du gardien avec les Lions Indomptables et l’impact potentiel sur la dynamique de l’équipe à l’approche de cette compétition majeure. L’affaire reste à suivre de près dans les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi