fbpx

Cameroun Actuel

André Luther Meka : « jamais le management à la fecafoot avait atteint un seuil aussi critique »

Luther André Meka

Dans une tribune, le politologue André Luther Meka demande au gouvernement de jeter un regard sérieux sur la gestion de la tour de Tsinga afin de donner espoir au football camerounais. Lire sa tribune… 

« La pilule amère de la Tour de Tsinga

je tiens à dire qu’ils vont me canarder du fait que j’ai osé critiquer « l’incriticable ». ils feront des parallèles de mon appartenance à l’équipe Tombi ou à mon parti. Autant le dire, en tant que citoyen j’ai le droit de donner mon avis sans que cela interpelle mes groupes d’appartenance. J’ai le droit de donner un avis personnel sur l’actualité surtout lorsqu’elle empiète sur l’image du Cameroun, la fierté d’être camerounais, lorsqu’elle touche le football.

Jamais auparavant, notre football s’est aussi mal porté, jamais le management à la fecafoot avait atteint un seuil aussi critique. Le mot élimination est devenue la référence de notre football. Élimination de l’équipe nationale au premier tour de la coupe du monde, élimination des U17 pour la Can, élimination des U17 pour la coupe du monde féminine, élimination des U23 pour la Can, élimination des U2O pour la Can et la coupe du monde. Élimination des A’ pour le Chan. Élimination des lionnes au barrage de la coupe du monde. Élimination !!! Élimination !!!!

Sur le plan du management c’est le seuil critique

Kouedem François, Président de la ligue de football de l’ouest, chassé, Général Pierre Semengue, président de la ligue professionnelle de football, chassé, Guibai Gatama, membre du comex, Radié, commandant Feutcheu, membre du comex, demissioné, Parfait Siki, ex SG de la fecafoot emprisonné, Franck Happy, jeté à la vindicte populaire pour  » surfacturation », Ngandjui Ngadeu, chassé, André Onana, Chassé. Près de quinze employés de la fecafoot chassés sans autre forme de procédure.

Je pourrais me passer de l’ardoise financière autant elle est salée. Mais il est important de rappeler pour mémoire : affaire coq sportif, 7 milliards à payer, Conceicao, 1 milliard à payer, Manga onguene, 200 millions à payer, État du Cameroun, 2 milliards à rembourser, prêt de la fecafoot à Uba, 09 milliards à rembourser. Le surendettement !!!!! c’est de l’inédit dans notre football.

Au regard des données factuelles de la gestion de la fecafoot au jour d’aujourd’hui, il est impératif que les pouvoirs publics jettent un coup sérieux sur la gestion de la tour de Tsinga afin de donner espoir au football camerounais et aux acteurs du football. L’heure est grave, pour ne pas dire gravissime ».

Luther André MEKA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi