fbpx

Cameroun Actuel

Alerte aux punaises de lit à Yaoundé : mesures préventives et sensibilisation nécessaires

Une alerte préoccupante émanant du sous-préfet de Yaoundé II, capitale politique du Cameroun, met en garde les chefs traditionnels des quartiers Briqueterie I, II et III face à la menace croissante d’une épidémie de punaises de lit. Le message porté, signé par l’autorité administrative, appelle à la prise de mesures immédiates pour sensibiliser les populations et collaborer avec les équipes de désinfection pour enrayer cette menace.

Cette alerte, ciblant spécifiquement ces quartiers, révèle un risque sérieux de propagation des punaises de lit, mais des informations provenant des réseaux sociaux indiquent que cette épidémie pourrait s’étendre à d’autres secteurs de la ville. Des résidents, comme Anicet du quartier Efoulan à Yaoundé, témoignent de la gravité de la situation, décrivant une présence alarmante de ces parasites dans leurs quartiers respectifs.

Bien que l’origine de cette infestation ne soit pas clairement identifiée, certains internautes émettent l’hypothèse selon laquelle ces parasites pourraient provenir de marchandises vendues dans les brocantes, restées enfermées pendant plusieurs mois.

Les punaises de lit, des insectes parasites se développant à l’abri de la lumière, sont principalement présentes dans les chambres à coucher et les salons équipés de canapés. Ces parasites, de dimensions similaires à celles d’un pépin de pomme et de couleur brune, se nourrissent de sang et peuvent causer d’importantes démangeaisons après avoir piqué jusqu’à 90 fois en une seule nuit.

Les spécialistes soulignent que ces parasites peuvent survivre plusieurs mois sans se nourrir et ont développé une résistance aux insecticides. Leur présence est souvent liée aux voyages internationaux.

Face à cette menace, il est crucial d’agir rapidement pour limiter leur prolifération. Des mesures préventives strictes sont nécessaires pour éliminer ces parasites et éviter une infestation généralisée. Chacun est susceptible d’être touché par ce fléau, d’où l’importance d’une vigilance accrue et d’une intervention prompte en cas d’infestation avérée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi