fbpx

Cameroun Actuel

Alain Amassoka dénonce le « gangstérisme politique » de Cabral Libii au sein du PCRN

Dans une récente intervention télévisée sur le plateau de l’émission “Grand Débat“ diffusée sur CAM 10 Tv, le journaliste Alain Amassoka a vivement critiqué le comportement de Cabral Libii en ce qui concerne le contrôle du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN), qualifiant ses actions de « gangstérisme politique ».

La dissension au sein du PCRN, qui oppose le président fondateur Robert Konan à l’actuel président Cabral Libii, a été au cœur des débats. Alors que certains observateurs tentent de comprendre les enjeux de cette querelle interne, Alain Amassoka a clairement pointé du doigt Cabral Libii pour la situation actuelle.

Selon le journaliste, Cabral Libii aurait adopté une approche agressive et non constructive dans ses tentatives de contrôler le PCRN. Il a accusé Libii de manquer de respect envers Robert Konan, en ne cherchant pas à négocier avec lui de manière appropriée. Amassoka a qualifié ces actions de « gangstérisme politique », soulignant que l’attitude de Libii ne faisait que semer la division au sein du parti.

Alain Amassoka a également exprimé son soutien à Robert Konan, soulignant l’importance et l’ampleur du PCRN dans le paysage politique camerounais. Il a souligné le poids politique du PCRN, avec ses cinq mandats à l’Assemblée nationale et son contrôle sur plusieurs municipalités, déplorant le manque de reconnaissance de Libii envers Konan.

Le journaliste a exprimé sa frustration quant à l’incapacité de Cabral Libii à mener des négociations constructives avec Robert Konan pour résoudre les différends au sein du PCRN. Ces remarques soulignent les tensions persistantes au sein du parti et l’urgence d’une résolution pacifique pour préserver son unité et son efficacité politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi