fbpx

Cameroun Actuel

Affaire Njitap-Eto’o : la Fecafoot saisit la CAF en réponse aux allégations du SYNAFOC

L’affaire impliquant Geremi Njitap et Samuel Eto’o continue de susciter des rebondissements. Après les mises au point du SYNAFOC, la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot) sort enfin de sa réserve, plus d’un mois après les événements.

Dans un communiqué signé par le Secrétaire Général de la Fecafoot, Blaise Djounang, l’instance faîtière du football camerounais annonce avoir saisi la Confédération Africaine de Football (CAF).

Alors que le SYNAFOC avait décidé de porter l’affaire devant les instances juridiques nationales, la Fecafoot opte pour des représailles au niveau continental. Blaise Djounang informe l’opinion publique que Geremi Njitap ne détenait pas le PASS qui lui donnait accès aux vestiaires des Lions. Selon la Fecafoot, l’ancien numéro 8 du Cameroun aurait tenté de forcer l’accès après le match contre la Gambie et également après le match contre le Nigeria.

La Fecafoot est catégorique dans son communiqué, accusant le SYNAFOC de tenter de manipuler l’opinion publique. Pour étayer ses arguments, elle souligne que Samuel Eto’o a saisi la CAF le 16 février dernier afin de dénoncer les allégations et rétablir la réalité des faits.

Cette nouvelle étape dans l’affaire Njitap-Eto’o souligne les tensions persistantes et les désaccords entre les parties impliquées. L’implication de la CAF dans cette affaire promet d’ajouter une dimension internationale à ce différend qui a captivé l’attention du public camerounais.

Le communiqué de la Fecafoot :

FB IMG 1709028229120, Cameroun Actuel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi