fbpx

Cameroun Actuel

Affaire Martinez Zogo : le juge Sikati Kanwo dessaisi, un nouveau juge prend le relais

Martinez Zogo

La décision tant attendue est tombée : le juge d’instruction et vice-président du Tribunal militaire de Yaoundé, le colonel Sikati Kanwo, est officiellement dessaisi de l’affaire Martinez Zogo. Cette nomination intervient après une semaine depuis la nomination d’un nouveau juge par Paul Biya.

Avant son dessaisissement, le juge Sikati Kanwo avait été convoqué pour une audition par le colonel Bamkoui Emile et son équipe. Des spéculations circulent sur la possibilité de poursuites à son encontre, voire son incarcération.

La nomination d’un nouveau juge survient 12 jours après une prétendue « tentative d’évasion » impliquant Amougou Belinga et Eko Eko. Une ordonnance de mise en liberté, signée le 1er décembre par le juge Sikati Kamwo (qui a ensuite nié être à l’origine de cette ordonnance), aurait motivé implicitement son dessaisissement de l’affaire Martinez Zogo.

Une ordonnance de dessaisissement, signée ce lundi 18 décembre 2023 par le Colonel Misse Djone Beaudouin, président du tribunal militaire de Yaoundé, confirme cette décision, suggérant que le juge Sikati Kamwo aurait pu faire pression pour libérer « les amis de ses amis ».

Désormais, le Lieutenant-Colonel Nzie Pierrot Narcisse est chargé de l’instruction du dossier Martinez Zogo, tandis que le Lt-Colonel Sikati Kamwo II, suspecté de partialité dans cette affaire, n’est plus impliqué.

Cette décision de dessaisissement met en lumière des questionnements sur les liens entre Sikati Kamwo II et les parties concernées. Certains soupçonnent ce magistrat militaire de corruption dans la conduite de l’enquête.

Le doute semé par l’ex-président du tribunal militaire de Bamenda via une lettre de dénonciation du 1er décembre 2023 et la perte de confiance des parties semblent être à l’origine de ce dessaisissement.

Rappelons que le juge Sikati Kamwo II avait récemment été entendu par la Semil, ce qui ne présage rien de positif pour son avenir professionnel.

Cette décision marque un tournant dans l’affaire Martinez Zogo, laissant entrevoir de nouveaux développements avec l’arrivée d’un nouveau juge chargé de l’instruction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi