fbpx

Cameroun Actuel

Affaire Bruno Bidjang : l’avocat Claude Assira appelle à la vigilance face à des zones d’ombre

Maître Claude Assira, avocat au barreau du Cameroun et universitaire, a pris la parole pour évoquer l’affaire Bruno Bidjang, suscitant l’attention des médias et des réseaux sociaux. Dans une déclaration largement partagée, l’avocat souligne la nécessité d’une vigilance accrue et appelle à éviter tout jugement hâtif. Selon lui, l’affaire présente plusieurs aspects intrigants qui méritent une attention particulière.

Dans son intervention, Me Claude Assira remet en question la justification de l’interpellation du journaliste Bruno Bidjang en se basant sur une vidéo spécifique. L’avocat est sceptique quant à l’idée que le contenu de cette vidéo puisse être la seule raison de l’arrestation soudaine du journaliste bien établi. Il soulève des interrogations sur la durée exceptionnelle de la garde à vue de quinze jours, ainsi que sur l’orientation de l’affaire vers le tribunal militaire, alors que Bruno Bidjang n’est ni militaire ni accusé de terrorisme ou d’atteinte à la sûreté de l’État.

Une des questions clés soulevées par Me Claude Assira concerne le placement en détention provisoire de Bruno Bidjang malgré les garanties de représentation qu’il offre. L’avocat se réfère au Code de procédure pénale de 2005 pour mettre en doute la légitimité de cette détention, suggérant qu’il y a des éléments à considérer de manière plus approfondie.

L’avocat invite à la prudence et à la retenue dans l’émission de conclusions définitives sur cette affaire, soulignant qu’il y a « anguille sous roche ». Il suggère également la possibilité d’une connexion avec une affaire antérieure dans laquelle le journaliste aurait été impliqué et libéré. Si tel est le cas, cela souleverait des préoccupations quant à la procédure judiciaire, mettant en évidence des anomalies dans le processus d’interpellation et d’audition sans commission rogatoire du juge d’instruction.

L’intervention de Me Claude Assira met en lumière les zones d’ombre entourant l’affaire Bruno Bidjang et appelle à une réflexion approfondie avant de tirer des conclusions définitives. La vigilance et l’attention aux détails sont prônées pour garantir un traitement équitable et transparent dans cette affaire qui continue de captiver l’opinion publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi