fbpx

Cameroun Actuel

Administration territoriale : 40 nouveaux partis dans le bourbier politique

Paul Atanga Nji, ministre de l'Administration territoriale

Le ministre de l’Administration territoriale a rendu public, vendredi dernier, une liste de nouvelles formations politiques autorisées à concourir pour les échéances électorales au Cameroun.

Malgré les 359 partis politiques déjà existant et superflus, 40 autres s’ajoutent dans la course pour le fauteuil présidentiel détenu par le parti de Paul Biya, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc).

Ces nouveaux partis politiques animeront le débat politique camerounais, selon le Minât, ceci afin d’encourager l’expression des libertés, chère au Président Paul Bi/a Grand chantre de la démocratie au Cameroun.

On peut noter entre autres :

  • le Front Républicain Camerounais (Frc) ;
  • Union pour le Changement Générationnel de Paradigme du Cameroun (Ucgpc) ;
  • Parti Patriotique Ecologiste (Ppe) ;
  • Parti Républicain Chrétien (Prc) ;
  • Peuple Intègre pour le Changement (Pic);
  • Part id es Ré pu blicai ns et Patriotes Camerounais (Prpc) ;
  • Parti Retrouvailles Démocratique Républicain du Cameroun (Rdrc) ;
  • Parti Ecologique du Cameroun (Pec) ;
  • Union Républicaine (Ur) ;
  • One Cameroun (I-Cameroun) ;
  • Convergence des Forces Pacifiques et Patriotiques du Cameroun (Cfppc) ;
  • Union Républicaine pour le Développement et la Réconciliation (Urdr) ;
  • Democratic Salvation Alliance (Desa) ;
  • Prémices Initiative Chrétienne et Citoyenne (Picc) ;
  • Front Démocratique du Peuple (Fdp) ;
  • Mouvement des Forces Patriotiques (MFP) ;
  • Congrès Progressiste du Cameroun (Cpc) Alliance pour l’Action et la Normalisation (Action) ;
  • Ekolo Mouvement Panafricain pour l’Ecologie Politique (E/Mpep) ;
  • Mouvement pour un nouveau Cameroun (Mnc); Parti Simple (Ps) ;
  • Parti de la Démocratie pour le Développement Commun du Cameroun (Pdcc) ;
  • Mouvement pour l’Emergence du Cameroun (Mpec) ;
  • Convergence Panafricaine (Copa) ;
  • Mouvement Patriotique Pour la Prospérité du Peuple (Mp3) ;
  • Mouvement pour la Réconciliation Nationale (Mrn);
  • Citoyen Engagé pour la relève Intégrale du Cameroun (Ceric) ;
  • Alliance pour le Développement et la Paix (Adp) ;
  • Parti du Renforcement de l’intégration Nationale pour un Cameroun Emergent (Prince) ;
  • Cameroon Party for Peace,
  • Reconciliation,
  • Stability and Reconstruction (Cprsr) ;
  • Confrérie Démocratique du Cameroun (Cdc) ;
  • Parti des Socio- Ecologistes du Cameroun (Pse) ;
  • Libération Démocratique pour le Changement Républicain Camerounais (Ldcrc) ;
  • Union Camerounaise pour la Nation (Ucpn) ; Parti du Triangle National (Ptn) ;
  • Alliance Patriotique et Démocratique du Cameroun (Apdc) et
  • le Parti Camerounais pour l’Emergence et le Progrès Social (Peeps).

Le parti politique dénommé Ptn a la particularité appartenir au professeur Fouelefack Christian, ancien militant et cadre du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) qui avait démissionné après sa sortie de prison. Il avait été arrêté en 2020 suite aux marches blanches organisées par le parti de Maurice Kamto.

Serge Ekoumou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi