fbpx

Cameroun Actuel

Accident mortel à Bayagam : un bus de l’Agence Général Voyage et un véhicule personnel impliqués

Un tragique accident de la circulation s’est produit aujourd’hui à Bayagam, dans l’ouest du Cameroun, impliquant un bus de l’Agence Général Voyage et un véhicule personnel de couleur rouge. Selon les témoins, le bus se rendait de Bafoussam à Yaoundé, tandis que le véhicule personnel se dirigeait vers la capitale de la région de l’Ouest.

La collision s’est produite au carrefour Kamdem, à l’endroit connu sous le nom de Demdem, dans l’arrondissement de Djebem. Malheureusement, les deux occupants du véhicule personnel, identifiés comme étant le père Dzeufack Bernard et son fils Dzeufack Kenfack, ont perdu la vie sur le coup. Les corps des victimes ont été transportés à la morgue de l’hôpital de district de Dja.

Dès qu’ils ont été informés de l’accident, le Préfet du département du Koung-Khi DJOBOINA Jean Daniel et le Sous-préfet de l’arrondissement de Djebem se sont rendus sur les lieux. Les forces de sécurité ont également ouvert une enquête afin de déterminer les causes exactes de cette tragédie.

Malheureusement, les accidents de la circulation sont un problème récurrent au Cameroun. En 2023, des centaines de personnes ont déjà perdu la vie dans de tels accidents. Les chiffres de la Banque mondiale et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indiquent que plus de 6 000 personnes décèdent chaque année sur les routes camerounaises, soit plus de 30 morts pour 100 000 habitants. Ces chiffres sont sept fois supérieurs aux statistiques officielles des autorités en matière de mortalité routière.

Il est essentiel que des mesures soient prises pour améliorer la sécurité routière au Cameroun. Des campagnes de sensibilisation, des contrôles plus stricts et des infrastructures routières de meilleure qualité peuvent contribuer à réduire le nombre d’accidents et de décès sur les routes. La sécurité des usagers de la route doit être une priorité absolue pour les autorités et pour l’ensemble de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi