fbpx

Cameroun Actuel

A Memphis, colère et indignation après la diffusion de l’arrestation de Tire Nichols

« Réponses » et « actions »: une cinquantaine de manifestants se sont rassemblés vendredi soir à Memphis, dans le sud des Etats-Unis, pour réclamer justice après la publication de la vidéo montrant l’arrestation violente de Tire Nichols, un jeune Afro-Américain décédé un quelques jours plus tard.

• Lisez aussi : L’Amérique sous le choc de la vidéo de l’arrestation mortelle de Tire Nichols

• Lisez aussi : Cinq policiers inculpés de meurtre après l’arrestation brutale d’un Afro-Américain

• Lisez aussi : La mère de Tire Nichols accuse la police d’avoir battu son fils « comme une piñata »

« Qu’allez-vous faire », demande un manifestant armé d’un mégaphone au « Martyrs’ Park » dans le centre de Memphis, s’adressant au chef de la police de la ville.

Les images de l’arrestation de Tire Nichols, 29 ans, montrent la violence infligée pendant de longs instants par les cinq policiers noirs, dans la foulée d’un banal contrôle routier dans cette grande ville de l’État du Tennessee, le 7 janvier.


, Cameroun Actuel

A partir de 18h00 vendredi soir, les quelques dizaines de manifestants se sont lancés aux cris de « Pas de justice, pas de paix ».

Ils parviennent rapidement à bloquer un axe majeur de la ville, provoquant d’importants embouteillages.

« Si on a décidé de venir ce soir, c’est d’abord parce que la famille (de Tire Nichols) nous a dit que si on manifestait, il fallait le faire pacifiquement », déclare LJ Abraham, un militant associatif de Memphis.


, Cameroun Actuel

Le cortège poursuit sa route vers un pont enjambant le fleuve Mississippi et y bloque également la circulation sur ses quatre voies.

Pour David Stacks, un habitant de Memphis venu manifester, la mort de Tire Nichols « devrait rassembler tout le monde, et leur ouvrir les yeux » sur la population afro-américaine.

« C’est plus important que ce qui se passe dans les quartiers et à travers la ville », a déclaré le propriétaire d’entreprise noir de 38 ans.

Les manifestants présents ne viennent pas tous de Memphis, certains venaient d’Etats voisins, avant la publication de la vidéo.

Pour Monica Johnson, une militante de 24 ans originaire d’Atlanta, il est désormais important que la police « rende des comptes » et que tous les policiers impliqués soient condamnés.

« Nous exigeons le démantèlement de l’unité Scorpion » impliquée dans le passage à tabac de Tire Nichols, a-t-elle déclaré.

Malgré les troubles attendus par les autorités au moment de la publication de la vidéo, le centre-ville de Memphis reste calme, et les commerces ouverts.

Dans la matinée, quelques policiers patrouillaient à cheval, mais ce sont surtout des touristes qui ont surtout arpenté les rues de la capitale mondiale du blues.

Robert Walters, un musicien afro-américain, est venu à Memphis…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi